Friday, February 18, 2011

Les Québécois et les Canadiens boivent de plus en plus de vin...

Mona Khalife, sommelière. (Photo DR)

Propriétaires, oenologues,sommelières, et consommatrices...
Le vin, bastion traditionnellement masculin, 
est devenu une affaire de femmes.<...> 
Plus une femme est amoureuse, plus elle aime le vin.

Pour 63% des femmes, 
"les vins aujourd'hui sont plus en adéquation avec le goût des femmes".


En 2008, les femmes sont devenues incontournables dans le monde du vin. Elles font figure de consommatrices émancipées (45% d'entre elles consomment du vin), et de clientes majeures (78% des vins sont achetés par des femmes en grande surface). C'est aussi le cas en Allemagne, Canada et aux États-Unis.

Selon une étude réalisée par l'Institut de recherche sur les vins et les spiritueux (IWSR) pour le compte du salon Vinexpo, la consommation de vin au Canada progresse à un rythme très élevé.

Les Québécois et les Canadiens boivent de plus en plus de vin et la ten-dance n'est pas sur le point de s'inverser. L'étude révèle que la hausse de consommation est six fois plus grande ici que dans le reste du monde.

D'après une étude italienne très sérieuse, la consommation par une femme de deux verres de vin rouge tous les jours, aurait un effet bénéfique et augmenterait le désir sexuel de la buveuse. 
Voilà une info de la plus haute importance !


Le président de Vinexpo, Xavier de Eizaguire, qui était de passage au Québec, rappelle que le Canada et les États-Unis partent de loin, comparativement aux pays européens.

Le vin fait bon sang, mais aussi du café et du chocolat ne sont pas différents si le but est d'éliminer le risque de thrombose. Dans l'ensemble, cependant, triomphe le régime méditerranéen enrichi avec beaucoup de poissons...


«L'Amérique du Nord est un foyer de développement très important pour le vin et avec des consommations per capita qui sont encore très faibles. On est à 13 % ici au Canada, 12 % aux États-Unis. Et ça va monter à 16 % au cours des prochaines années», explique cet ancien grand patron de la célèbre maison Philippe de Rothschild.

Time Inc.
Baron Philippe de Rothschild in a wine cellar at Château Mouton Rothschild.
France, 1964
Photographer: Carlo Bavagnoli




Les Canadiens boivent plus, mais ils paient aussi plus cher pour leurs vins. Il s'est vendu pour 4,6 milliards de dollars de vin au Canada en 2010. Cela devrait augmenter de 18,6 % au cours des quatre prochaines années, estime-t-on dans ce rapport.

Selon M. de Eizaguirre, ça s'explique par des achats de vins de meilleure qualité.

«La consommation des vins et des spiritueux, elle est à regarder en parallèle avec le développement et l'enrichissement de la classe moyenne. C'est la classe moyenne qui a fait le développement de ces produits. Partout où les économies s'améliorent, la consommation de vin augmente», fait-il remarquer.





IL CAFFÈ ESPRESSO...
Espresso Coffee...




Le Café Espresso...



Le café espresso, désormais connu dans le monde entier, est né à Milan à la fin de l'an 800...
En 1952, toujours à Milan, Valenti a commencé la construction de machines pour le café sous la marque de la Faema. La même marque que nous utilisons au Baffetto de Roma depuis nos débuts en 1991.


Mais comment ont fait pour faire le typique café espresso? 
Il est obtenue par broyage des graines de Café arabica, préparé par un procédé d'infusion sous haute pression de vapeur d'eau grâce à une machine spéciale. Normalement, pour obtenir un bon espresso de bar, les grains de café sont broyés en poudre pour obtenir une mouture plus fine que celle qui donne le café moka.


«Le café, pour être bon, doit être noir comme la nuit, doux comme l'amour et chaud comme l'enfer.»

«The coffee to be good, should be black as night, sweet as love and hot as hell.»

«Il caffè, per essere buono, deve essere nero come la notte, dolce come l’amore e caldo come l’inferno.»
Michail Bakunin


COFFEE IN ITALY...


When most North Americans think coffee, we think of our normal brew that we get. Jumping over the Atlantic Ocean to Italy, their view of caffè or coffee is very different. If you go into a cafe or coffee shop in Italy and order a coffee expecting your large cup of joe, you'll be sorely disappointed. There are many different kinds of coffee you can order, and the caffè that is found in Italy is espresso.

We're used to their coffee being our espresso, the type you'd find in a Van Houtte or your mom and pop coffee shop, not the kind you'd find at a «dépanneur». The shot of espresso, one ounce is made of three different parts, the heart, the body and the crema at the top. This is bitter to the novice coffee drinker, but to an experienced taste palette, espresso is creamy, rich and most of all, smooth.


Italians love their coffee!
There is no doubt about it, especially when the most popular drinks in all the big coffee chains all have Italian derived names.

CAPPUCCINO


A cappuccino is an Italian coffee drink prepared with espresso, hot milk, and steamed-milk foam.

The name cappuccino comes from the Capuchin friars, possibly referring to the colour of their habits or to the aspect of their tonsured (white) heads, surrounded by a ring of brown hair[citation needed].

A cappuccino is traditionally served in a porcelain cup, which has far better heat-retention characteristics than glass or paper. The foam on top of the cappuccino acts as an insulator and helps retain the heat of the liquid, allowing it to stay hot longer. The foam may optionally have powder (commonly cocoa, cinnamon, vanilla or nutmeg) sprinkled on top.


mah...

certo che a volte io non capisco proprio nulla e mi ritrovo a subire comportamenti altrui che non capisco, ma soprattutto che non ho elementi per capirli... se poi dall'altra parte trovo solo silenzio diventa un mistero... e dire che volevo capirci di più... e dire anche... 



tantissimi auguri a tutti i lettori, assidui, curiosi e casuali, vi auguro che il nuovo anno sia sereno e vi regali un sorriso al giorno ed un motivo per stare sempre meglio...
                                                    Antonio Chef Tony