Friday, March 11, 2011

Escalope de veau Milanaise

Cotoletta di Vitello alla Milanese

Du veau bien tendre avec une belle chapelure croustillante et légèrement assaisonnée. Un vrai délice.


Ingrédients :

4 gros œufs
1 tasse de farine tout usage
2 tasses de chapelure
2 c. à thé de basilic séché
1 c. à thé de thym séché
Environ 700 g (+ou-) de fines tranches d’escalope de veau de lait ou de grain
Sel et poivre noir fraîchement moulu
2 tasses d'huile végétale ou canola
1 citron coupé en quartiers


Préparation

Dans un plat peu profond, battre les œufs et assaisonner avec le sel et le poivre.
Dans un autre plat peu profond, ajouter la farine.
Dans un autre plat peu profond, mélanger la chapelure, le basilic et le thym.
Assaisonner le veau avec du sel et du poivre.
Tremper d'abord une tranche de veau dans la farine, secouer l'excédent.
Ensuite, placez le veau enfarinée dans les œufs battus, et le couvrir complètement.
Placer le veau dans le mélange de chapelure et appuyez doucement sur la viande pour bien faire adhérer la chapelure.
Mettre de côté dans une grande assiette et continuer avec le reste des tranches de veau.
Dans une grande poêle, verser suffisamment d’huile pour obtenir environ 1/4 po d’épaisseur et faire chauffer à feu moyen.
Déposer 2 à 3 escalopes à la fois et cuire de 2 à 3 minutes de chaque côté ou jusqu’à ce que les escalopes soit bien dorées.
Déposer sur un papier absorbant et faire cuire les autres escalopes.
On peut garder au chaud dans un four préchauffé à 175°F
Servir avec des quartiers de citron et des pâtes avec une sauce tomate ou une salade.


My love of veal...


Somewhere in a list of favourite meals will always be Vitello al Pepe Nero – or veau escalope au poivre noir...

I love Italian food for its simplicity, its complex nature; the speed with which a dish can be prepared or the age it takes to eat a sumptuous feast. It is the often, contradictory nature that appeals so much – for there is a meal, a dish or a taste sensation for whichever mood you are in; whichever mood you want to be in.


Even in Italy it is widely accepted that certain parts of the country produce the best types of food, and therefore they get an added element of respect; this in a country where local identity often means more than national pride....